Actualités des livres     
 

L’agenda du jardinier 2010

   
Auteur : Sous la direction de publication d’Antoine Duarte
Editeur : Prat
Date de dépôt : 2009

Avec des allures à la fois de cahier de vacances et d’herbier à l’ancienne, cet agenda destiné au « jardinier » est là pour accompagner le travail de celui-ci au quotidien dans son jardin, sur son balcon ou auprès de ses plantes d’appartement. Il est richement illustré de dessins, tels des faux collages d’images sur des pages de cahiers ou d’herbiers. La plupart de ces illustrations sont des reproductions de gravures des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècle représentant des plantes (betterave, cacao, chêne, chou, clématite, épinard, gui, iris, lilas, lis, magnolia, pétunia, pois de senteur, pomme, romarin, rose, sureau, tournesol) ou encore des outils de jardinage ou agricoles. Afin de retrouver les traditions, une citation en latin (traduite en dernière page) illustre chaque mois et un dicton égaye toute semaine. A chaque date, est indiquée la fête du jour, mais aussi celles associées ne figurant plus aujourd'hui, faute de place, dans les calendriers de la Poste. Ainsi, le possesseur de cet agenda redécouvrira que le mardi gras (16 février) est aussi non seulement la fête des Julienne, mais aussi des Onésime, des Tétrade et des Lucille, que le 6 mars les « Bonnes fêtes » sont à souhaiter aux Colette, mais aussi aux Conon. Chaque mois commence par une double page avec un grand dessin de plante et un texte en liaison avec le jardinage à l’époque considérée comme la préparation des semis en janvier, la floraison des nénuphars sur les pièces d’eau en mai, celle des hellébores en décembre. Les pages hebdomadaires sont animées à gauche de courtes rubriques comme les mots du jardin (cespiteux, ébrancher, forficule, sarcloir), « bon à savoir », des astuces, « le saviez-vous ? », « la météo du mois », « à ne pas faire » tandis qu’à droite le même espace est destiné à des rappels techniques sur les travaux du moment. Mais un agenda se doit aussi d’être pratique, c’est pourquoi un emplacement est réservé aux notes sur un dessin rappelant une étiquette comme celles qui dénommaient les pots de confiture de nos grands-mères. Se démarquant des autres agendas de jardin par son absence de photographie, celui-ci possède, avec ses dessins, une esthétique incomparable et peut de ce fait constituer une belle idée de cadeau pour un jardinier.



© Conservatoire des Jardins et Paysages / octobre 2009

 
136 pages - 19.00 €
     
   
   
   
 
   
 
w