Actualités des livres     
 

50 ans des villes et villages fleuris

   
Auteur : Anne-Marie Minvielle
Editeur : Le Lou du Lac éditeurs
Date de dépôt : mars 2010

Le palmarès du label « Villes et villages fleuris », véritable référence et outil au service de la qualité des espaces publics, vient de fêter ses cinquante ans. Pour cette occasion un livre est édité aux éditions Le Lou du Lac. Illustré de près de 200 photographies, il est signé d’Anne-Marie Minvielle, journaliste, reporter-photographe spécialisée sur le patrimoine français, grande adepte de la randonnée pédestre et auteur notamment de « Curiosités botaniques à Paris et en Ile-de-France ». Elle a collaboré avec l’équipe du Conseil National des Villes et Villages Fleuris pour retracer toute l’évolution de la démarche du concours, depuis les créations des ingénieurs paysagistes du Second Empire, les batailles de fleurs, les corsos fleuris de la Belle Epoque et les premiers concours de l’avant-guerre. C’est à cette époque que les villages de France ont réussi à sortir d’un environnement difficile grâce aux initiatives de responsables et de bénévoles motivés pour mettre en valeur le cadre de vie public, mais aussi privé. Le concours des Villes et villages fleuris a en effet été créé en 1959 par Robert Buron, ministre des Transports, des travaux publics et du tourisme.

L’auteur s’attache à relater la longue aventure pour le fleurissement de la France. A l’appui d’archives du ministère du Tourisme et de témoignages d’un passé resté inédit jusqu’à ce jour, Anne-Marie Minvielle a interviewé les acteurs du présent, racontant l’évolution depuis 1959 jusqu’à 2009. En un demi-siècle, le label a évidemment évolué avec notamment la prise en compte d’un territoire, de techniques, de goûts et de responsabilisations progressant. Ainsi, le développement des zones urbanisées et la prise en compte de valeurs liées au développement durable des territoires sont de nos jours des critères acquis. Ceux-ci sont d’ailleurs basés suivant le patrimoine paysager et végétal (pour 50 % de la note), le développement durable et le cadre de vie (pour 30 %) et l’animation et la valorisation touristique (pour 20 %). Le célèbre panneau « Villes et villages fleuris » à l’entrée des villes est aujourd’hui de plus en plus convoité car il labellise une certaine qualité de vie et une image de marque reconnue. Ainsi, 50 ans plus tard, pour le palmarès 2009, ce sont 12 000 communes qui se sont mobilisées dont 3 657 sont récompensées, à l’issue d’un passage de jurys composés d’élus, de personnalités qualifiées, de professionnels du tourisme, de l’horticulture et du paysage, venus apprécier et évaluer le travail mis en œuvre car c’est un label prenant en compte ce qui est réalisé directement et réellement sur le terrain. La fleur n’est plus le seul vecteur et les enjeux sont bien plus larges, prenant en considération des valeurs comme le lien social ou la création de conditions favorables à l’attractivité économique, tout en sensibilisant les acteurs aux enjeux environnementaux.

Pour les communes désireuses de s’inscrire à ce concours, il suffit de se référer au règlement, mais peut-être déjà dans un premier temps de prendre plaisir à feuilleter les pages de ce livre édité pour ce jubilé et témoin de l’histoire d’aventures humaines au service d’une France fleurie, verte et responsable de son environnement.

© Conservatoire des Jardins et Paysages / février 2010

 
160 pages - 25.00 €
     
   
   
   
 
   
 
w