Biblio (certains titres référencés peuvent être épuisés en librairie)     
 

Agenda 2009 BNF

   
Auteur : Sous la direction éditoriale de Pierrette Crouzet
Editeur : Editions de la Bibliothèque nationale de France
Date de dépôt : juin 2008

Chaque année, la BNF (Bibliothèque nationale de France) propose un agenda basé sur un ouvrage historique afin d’illustrer les différentes semaines. Pour l’année 2009, le manuscrit retenu est le « Florilège de Nassau-Idstein ». Cet agenda est le résultat du travail de l’archiviste-paléographe, conservateur général des bibliothèques, Laure Beaumont-Maillet, auteur du livre « Le Florilège de Nassau, par Johann Walter (1604-1677) » (1993).

Le comte Jean de Nassau-Idstein (1603-1677), collectionneur accompli, rassemble au sein de son château d'Idstein, près de Wiesbaden (Allemagne), peintures, oiseaux naturalisés et objets de toute nature dans son cabinet de curiosités. Le prolongement extérieur de ce cabinet est le jardin qu’il crée, rassemblant également des espèces végétales rares dans des massifs de fleurs en forme de légumes et de fruits et ornés de grottes décorées de coquillages et de fontaines. Le patrimoine de ce site est connu au travers des gouaches sur vélin dues au peintre strasbourgeois Johann Walter (1604-1677) qui fut choisi pour illustrer les trois recueils du florilège. Un de ceux-ci est conservé à la Réserve du département des Estampes et de la photographie de la BNF. Il comprend cinquante-quatre planches comportant notamment des vues du château et de son jardin, de ses grottes et de ses fontaines, trente planches de fleurs et douze planches de fruits agrémentées d'oiseaux, d'insectes et de coquillages. Ces dessins sont d’une remarquable qualité esthétique voire botanique.

Chaque mois de l’agenda est présenté avec des illustrations puisées dans le Florilège de Nassau-Idstein et suivi de quatre doubles pages pour chacune des quatre semaines du mois considéré et adapté à l’écriture. Les illustrations permettent notamment de découvrir les plantes d'Idstein comme asphodèle, figuier de Barbarie, lilas de Perse, lys martagon, myrte commun, pivoine, scille du Pérou, tulipe, yucca Les légumes et fruits ont été identifiés en 1993 par Jacques Barrau et Philippe Marchenay du laboratoire d’ethnobiologie-biogéographie du Muséum national d’histoire naturelle et les fleurs par Yves Delange, maître de conférence au Muséum national d’histoire naturelle. D’autres reproductions d’illustrations de Johann Walter permettent de comprendre la composition et le patrimoine du jardin d’Idstein à l’instar de la « Vue d’ensemble du château d’Idstein et de son jardin » (1656), de la « Vue du jardin d’Idstein (printemps) » (1663) ou de la « Grotte » (1663). Ainsi, il est aisé de comprendre que le jardin comprenait des statues de figures mythologiques vraisemblablement en faïence, des plantes en pots et des parterres avec tulipes, grandes couronnes impériales (Fritillaria imperialis), lis, narcisses, jacinthes, iris, anémones, crocus, renoncules Les différentes grottes sont aussi assez bien représentées et il est aisé de comprendre qu’elles étaient originellement décorées en tuf incrusté de coquillages, de coraux, de pierre fines et de madrépores et dont la voute est ornée de peintures de Johann Walter. Cet agenda permet donc de mieux apprécier un jardin remarquable qui a aujourd’hui disparu mais les vieux habitants d’Idstein se souvenant de leur jeunesse, se rappellent encore qu’ils trouvaient dans le sol près du château des fragments de coquillages voire entiers. Cette année 2009 permet donc grâce à la BNF de mieux comprendre l’organisation et l’aspect du jardin d’un collectionneur éclairé du XVIIe siècle.



© Conservatoire des Jardins et Paysages / novembre 2008

 
176 pages - 16.00 €
     
   
   
   
 
   
 
w