Biblio (certains titres référencés peuvent être épuisés en librairie)     
 

Serres des jardins botaniques d’Europe

   
Auteur : Frédéric Pautz
Photographies - Illustrations : Christine Fleurent
Editeur : Aubanel
Date de dépôt : octobre 2007

Incontournables architectures liées aux jardins botaniques, les serres sont le sujet de ce livre écrit par Frédéric Pautz, directeur du jardin botanique de Lyon (Rhône) et préfacé par Jean-Marie Pelt, professeur émérite de biologie végétale et de pharmacologie à l'université de Metz (Moselle) et président de l'institut européen d'écologie. Cet ouvrage permet de rentrer au cur des ambiances de 14 serres des plus réputés jardins botaniques d'Europe, pour la majorité construites au XIXe siècle et dont certaines habituellement fermées au public. Ainsi à l'Estufa fria (la « serre froide ») à Lisbonne (Portugal) le treillage permet en hiver le maintien d'une ambiance fraîche et tempérée tout en apportant des effets d'ombre et de lumière saisissants comme le montrent les belles photographies de l'ouvrage. De même au jardin botanique de l'université de Copenhague (Danemark), l'éclairage d'appoint nécessaire à la survie des plantes dans les serres des pays d'Europe du Nord procure des effets nocturnes intéressants. Parmi ces structures, figurent évidemment pour la France, celles du jardin des Plantes* (Paris) en cours de restauration depuis 2005 et dont la réouverture est envisagée pour novembre 2008. Il est rappelé que ces serres sont celles où le Douanier Rousseau, tel un « voyageur immobile » a trouvé l'inspiration pour ses « jungles » sans jamais avoir quitté la France. Ce pays est aussi illustré par les remarquables constructions du parc de la Tête d’or* à Lyon (Rhône). En Belgique, deux sites sont incontournables, c’est-à-dire les célèbres serres royales du domaine de Laeken à Bruxelles et du jardin botanique national de Belgique à Meise-Bouchout. L'Allemagne est évoquée à travers le jardin botanique de Berlin à Dahlem et le Palmengarten à Francfort. Quant à l'Autriche, elle est présente à travers les serres de parc de Schönbrunn à Vienne, qui n'est pas à visiter uniquement pour son château. Côté britannique, il faut remarquer celles, très élégantes, des jardins botaniques royaux de Kew (Angleterre), celles du jardin botanique national de Dublin à Glasnevin (Irlande) et le très contemporain Eden project à Saint-Austell (Angleterre). D'autres sites de la communauté européenne sont bien sûr à découvrir au sommet de cet ouvrage où l'histoire, mais aussi l'architecture et bien évidemment la botanique sont les lignes conductrices. Liés à certaines collections de ces jardins botaniques de courts chapitres sur quelques pages font le point sur des plantes comme les cactus, les géraniums, les orchidées, les plantes tapissantes ou les plantes carnivores.

Un lexique depuis « A » comme agent pollinisateur jusqu'à « X » comme xérophyte permet par ailleurs d'en faciliter la lecture pour les profanes en botanique. L'iconographie avec de très belles photographies signées Christine Fleurent offre de gros plans sur des plantes comme bambous, Ficus, fougères arborescentes, Nepanthes, palmiers, Tillandsia, Victoria regia... Les prises de vues mettent aussi l'accent sur les matériaux comme la faïence, le verre, les ombrières et les structures métalliques. Cet ouvrage des éditions Aubanel constitue un voyage instructif au cur du patrimoine européen des jardins et des techniques.

* Plus d’informations

Pour en savoir davantage sur les jardins cités dans cette notice, il suffit d’un simple clic sur les liens suivants :

Jardin des Plantes

Parc de la Tête d’or



© Conservatoire des Jardins et Paysages / mai 2008

 
240 pages - 45.00 €
     
   
   
   
 
   
 
w