Biblio (certains titres référencés peuvent être épuisés en librairie)     
 

Savoir visiter un monument

   
Auteur : Dominique Audrerie
Editeur : Editions Sud ouest
Date de dépôt : 2007

Devant un tourisme se développant considérablement depuis quelques années, Dominique Audrerie, avocat au barreau de Paris et maître de conférences associé à l'université Montesquieu-Bordeaux IV, s'attache à fournir des clefs de lecture aux touristes venant apprécier histoire et style des monuments constituant notre patrimoine national. Ce guide, format de poche des éditions Editions Sud ouest, est un compagnon idéal pour les visites, avec une place toute trouvée dans la boîte à gants d'une voiture. Il permet d’avoir à portée de mains les explications sur la constitution, les symboles et autres significations d’un monument. Ainsi, sont dévoilées au travers de trois chapitres des clefs pour mieux connaître les églises, les châteaux et les maisons rurales. L’auteur s’applique aussi à rentrer dans le détail du patrimoine rural comme les puits, fontaines, pigeonniers, fournils, lavoirs et moulins. Afin d’être très didactique, les « mots-clefs » ressortent en couleur au fil du texte. Le vocabulaire est détaillé soit pas des encadrés spécifiques (vitraux, chapiteaux, frontons, ordres architecturaux, styles) ou de petits dessins monochromes dans la marge. Les monuments sont abordés sous les angles de l’architecture, du mobilier sans oublier leur intégration au site. Au sein du chapitre consacré aux châteaux, huit pages de ce guide pratique sont consacrées aux parcs, jardins et fabriques. L'auteur rappelle la place du château dans son site en regrettant combien de fois trop souvent sa visite ne débute qu’à partir de sa porte en oubliant le jardin, voire la scénographie liée à la découverte du bâtiment. Selon lui, « visiter un jardin », c’est « préparer la visite du monument lui-même ou la poursuivre ». Sommairement l’histoire des jardins est retracée du jardin médiéval aux jardins ouvriers en passant par les étapes du jardin classique, du jardin dit « à la française », des jardins pittoresques, des parcs à l’anglaise, sans oublier les jardins publics. Tout l’argumentaire est basé sur des exemples de jardins existants tels que le parc du château de Puyguilhem à Villars (Dordogne), le jardin médiéval du château de Châlus (Haute-Vienne), le parc du château d’Ancy-le-Franc (Yonne) voire les jardins disparus du château de Bury (Loir-et-Cher) sans oublier le parc du château de Chantilly* (Oise) et le parc Jean-Jacques Rousseau* à Ermenonville (Oise). Les photographies renforcent le discours avec bien évidemment des exemples du sud-ouest de la France comme les jardins du château de Hautefort* (Dordogne) ou ceux du manoir d’Eyrignac* à Salignac (Dordogne), mais aussi les jardins du château du Touvet* (Isère), ceux de Vaux-le-Vicomte* à Maincy (Seine-et-Marne) et bien évidemment le domaine de Versailles et de Trianon* (Yvelines). D’ailleurs, sur l’ensemble du guide, l’iconographie du livre est basée sur des photographies, des dessins et des coupes techniques facilitant la compréhension des explications. Ce livre constitue donc un bon début pour s’initier au monde du patrimoine. Les plus motivés des lecteurs prolongeront la lecture de ce guide par celles d’ouvrages plus spécifiquement consacrés aux monuments, châteaux, églises et jardins, mais ils auront déjà grâce à Dominique Audrerie acquis un certain nombre de bases.

* Plus d’informations

Pour en savoir davantage sur les jardins cités dans cette notice, il suffit d’un simple clic sur les liens suivants :

Parc du château de Chantilly

Parc Jean-Jacques Rousseau

Jardins du château de Hautefort

Jardins du manoir d’Eyrignac

Jardins du château du Touvet

Jardins de Vaux-le-Vicomte

Domaine de Versailles et de Trianon



© Conservatoire des Jardins et Paysages / mars 2008

 
112 pages - 9.00 €
     
   
   
   
 
   
 
w