Biblio (certains titres référencés peuvent être épuisés en librairie)     
 

Airs de Paris

   
Auteur : Sous la direction de Christine Macel & Valérie Guillaume
Editeur : Centre Pompidou
Date de dépôt : avril 2007

Le Centre Pompidou conçu par l'italien Renzo Piano (lauréat du Pritzer Prize 1998) et le britannique Richard Rogers, a aujourd'hui trente ans. Après des insultes et des polémiques générées par son architecture provocante (souvent qualifiée de « raffinerie »), ce monument est devenu un lieu phare parisien et international de la culture contemporaine, accueillant 6 millions de visiteurs par an. Pour cet anniversaire, le Centre Pompidou organise l'exposition « Airs de Paris » s'y déroulant jusqu'au 15 août 2007. En deux volets (« Art » et « Air(e)s géographiques : paysage, architecture design »), elle réunit 59 artistes et 17 architectes-paysagistes, designers et architectes dont l'intervention est basée sur les mutations au sein de la ville et la vie urbaine, que ce soit à Paris ou à travers le monde toujours en mutation (Hiroshima, World Trade Center, Liban...). Les artistes invités ont résidé et travaillé sur place pour faire part de leur vision du thème urbain, de la cité en qualité de lieu de mutation, car beaucoup des uvres présentées ont été spécialement conçues pour l'exposition. Leurs travaux sont soit plastiques ou basés sur les NTIC (Nouvelles technologies de l'information et de la communication). La dénomination « Airs de Paris » est inspirée d'un « ready-made » de Marcel Duchamp (1919) conservé dans les collections du Centre Pompidou et présentée en 1977. Il s'agit d'une fiole de sérum physiologique vide portant l'inscription « Air de Paris ». Elle est à nouveau présentée au sein du premier chapitre des dix que comporte « Art ». Si, au demeurant, cette exposition est assez éloignée du domaine des jardins, il faut signaler la présence d'artistes habitués à intervenir sur l'espace urbain tel Daniel Buren [« La cabane éclatée aux paysages fantômes » (2006-2007) avec Xavier Veilhan]. En revanche, dans les quatre chapitres de « Air(e)s géographiques : paysage, architecture design », le rapport au paysage est plus évident avec notamment un mur végétal réalisé par Patrick Blanc. A côté, le jardinier Gilles Clément présente une uvre inspirée de son concept du « Tiers paysage » ainsi qu’une collection d'objets récoltés au sein d'une friche de Nanterre (Hauts-de-Seine) et exposées suspendus devant une fenêtre s'ouvrant sur les toits de Paris : seringue, boîte à conserve, préservatif, balle de tennis, bouteille, brosse, morceau de pain, enjoliveur, canette, téléphone mobile, plantes, gobelet en plastique, carte orange, briquet, coquillages, os, paquet de cigarettes... Cette installation révèle à la fois une absence de respect pour l'environnement, une société « de consommation », mais aussi une certaine démarche archéologique permettant à travers les déchets de découvrir une civilisation. Une telle installation a déjà été imaginée avec « Le lustre » (à découvrir également dans cette même rubrique Internet dans l'ouvrage « Environ(ne)ment, manières d’agir pour demain ») au Centre Canadien d’Architecture (CCA) où Gilles Clément intervenait déjà en même temps que l'architecte Philippe Rahm, également invité pour une uvre lumineuse sur « Airs de Paris ». Le catalogue est, comme l'exposition, divisé en deux parties (la première est consacrée aux arts plastiques et la seconde à l'architecture, le paysage et le design) et présente les interventions et réflexions des artistes. Ainsi, dans la seconde partie une réflexion « Exposer le jardin » est signée d'Anne Cauquelin, professeur émérite de philosophie esthétique, théoricienne et artiste, auteur notamment du « Petit traité du jardin ordinaire ». Quant à Patrick Blanc et Gilles Clément, leur travail, et en particulier leur intervention pour cette exposition, est détaillé avec photographies à l'appui comme pour l'ensemble des artistes concernés par « Airs de Paris ». En raison des qualités artistiques de son thème, mais aussi de celles de sa composition, ce livre fait partie de la sélection de l’édition 2007 de l'opération « Le mai du livre d'art ».



© Conservatoire des Jardins et Paysages / mai 2007

 
352 pages - 39.00 €
     
   
   
   
 
   
 
w