Biblio (certains titres référencés peuvent être épuisés en librairie)     
 

250 réponses aux questions d’un amateur de jardins

   
Auteur : Christian Ledeux & Noémie Vialard
Editeur : Edisud
Date de dépôt : mai 2006

Noémie Vialard [auteur notamment de « Les aromatiques en pots » (2006), « Le potager des gourmands" (2004) et, avec André Eve, de « Roses » (2002)], journaliste passionnée de jardins, ancienne pépiniériste et organisatrice de la fête des plantes « Entre campagne et jardin » à la Roche-Guyon (Val d'Oise), et Christian Ledeux, ancien pépiniériste, proposent un ouvrage pratique dont la lecture permet de devenir un véritable jardinier avec de surcroît de grandes connaissances. Cette érudition est basée sur le principe de 250 questions auxquelles ces deux spécialistes apportent des réponses fouillées. Toute interrogation est à peu près garantie de trouver une réponse dans ce livre tant les sujets traités sont variés dans les domaines de la botanique, des bons gestes, de l'art... Ces réponses permettent d'en savoir davantage sur des termes comme taille, in vitro, OGM, pH, plante toxique, photosynthèse, compost, microclimat, marcottage, droits, treille, taille douce, topiaire, plessage en osier vivant, mosaïculture, prairies fleuries, langage des fleurs, rose noire, rose bleue, poires tapées... La lecture de ces réponses permet d'apprendre que l'iris est la véritable fleur de lis royale ou que le trèfle employé par Saint-Patrick pour illustrer la Sainte Trinité est ainsi devenu l'emblème de l'Irlande. Les personnages à découvrir au fil des réponses sont nombreux tels Jean-Baptiste de La Quintinye, Carl von Linné... La première des parties de ce livre est intitulée « Histoire et traditions » et revient notamment sur l'histoire des jardins et son vocabulaire médiéval avec, parmi d'autres termes, herbularius, hortus ou viridarium. Les traditions sont évoquées à travers les Saints de glace, la Sainte-Catherine, l'arbre de mai ou encore l'influence de la lune. Les trois autres parties s'intitulent « Comprendre et agir », « Technique et pratique » et « Aujourd'hui et demain » consacrées à la biologie, la météorologie, les milieux, les techniques, les traitements, le jardinage au XXIe siècle. Ainsi les tendances ne sont pas oubliées comme le land art avec des références comme l’uvre d’Andy Goldsworthy, les murs végétaux, mais aussi l'utilisation du purin d'ortie dont la commercialisation a fait grand bruit en cet automne 2006 et dont les effets contribuent incontestablement à l'équilibre et l'harmonie du jardin car il stimule la croissance grâce à ses éléments immédiatement assimilables. Au fil des questions, plusieurs jardins accessibles au public sont évoqués comme le jardin Atlantique* (Paris), le jardin exotique de Roscoff* (Finistère), le Conservatoire national des plantes à parfum, médicinales, aromatiques et industrielles à Milly-la-Forêt (Essonne), les jardins du prieuré Notre-Dame d'Orsan* à Maisonnais (Cher), le Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire* (Loir-et-Cher) ou le bois de Vincennes* (le plus grand jardin de Paris). Avec des questions comme « Quelles sont les qualités du jardinier ? », « Qu'est-ce qu'avoir la main verte ? » ou « Est-il important de visiter des jardins ? », ce livre aborde vraiment l'univers du jardinier de fond en comble. Les auteurs donnent aussi leur opinion sur le regain d'intérêt des Français pour le jardin depuis une bonne quinzaine d'années y compris à travers les médias, coïncidant avec la prise en considération de la fragilité de notre environnement, mais surtout selon eux, le jardin est une sorte de « madeleine de Proust », évocateur de souvenirs d'enfance. Tout au long des réponses, des renvois à d'autres questions permettent de prolonger la soif de connaissance du lecteur qui finit par lire ce livre comme un roman et dans son intégralité. En annexe, sont présentés, avec leurs adresses Internet, les jardins recommandés par Noémie Vialard et Christian Ledeux comme le Conservatoire botanique national de Brest* (Finistère), le jardin de Berchigranges* à Granges-sur-Vologne (Vosges), l’arboretum national des Barres* à Nogent-sur-Vernisson (Loiret), les jardins botaniques de Terran à Sengouagnet (Haute-Garonne), le Plantarium ® de Gaujacq* (Landes), le jardin botanique du château de Vauville* à Beaumont-sur-Hagues (Manche), le jardin Plume* à Auzouville-sur-Ry (Seine-Maritime), les jardins de Castillon (Plantbessin)* à Castillon (Calvados), le jardin Shamrock à Varengeville-sur-Mer (Seine-Maritime) ou encore les jardins de Séricourt (Pas-de-Calais) détenteurs du label « jardin remarquable » décerné depuis 2004 par le Ministère de la culture et de la communication sur des critères de composition, intégration dans le site, qualité des abords, intérêts botanique et historique, entretien, gestion... Figurent également les associations, les lieux où acheter, mais aussi les fêtes des plantes mois par mois. Pour trouver des végétaux, des adresses de pépiniéristes et de grainetiers constituent un bon répertoire du jardinier. Grâce au savoir-faire et à l'expérience des auteurs, il semble que celui qui a lu l'intégralité de ces 250 réponses peut être considéré comme un jardinier compétent, érudit et cultivé. Il reste à définir où est la place des « 250 réponses », sur les rangs d'une bibliothèque ou sur une étagère de la cabane à outils ?

* Plus d’informations

Pour en savoir davantage sur les jardins cités dans cette notice, il suffit d’un simple clic sur les liens suivants :

Jardin Atlantique

Jardin exotique de Roscoff

Jardins du prieuré Notre-Dame d'Orsan

Parc du château de Chaumont

Bois de Vincennes

Conservatoire botanique national de Brest

Jardin de Berchigranges

Arboretum national des Barres

Plantarium ® de Gaujacq

Jardin botanique du château de Vauville

Jardin Plume

Jardins de Castillon (Plantbessin)



© Conservatoire des Jardins et Paysages / décembre 2006

 
280 pages - 25.00 €
     
   
   
   
 
   
 
w