Biblio (certains titres référencés peuvent être épuisés en librairie)     
 

Noguchi in Paris : the Unesco garden

   
Auteur : Marc Treib
Editeur : Unesco
Date de dépôt : 2003

En 1958, le sculpteur et designer nippo-américain, Isamu Noguchi (1904-1988), réalise le « jardin de la Paix » dans l'enceinte de l'Unesco (United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization) au 7, place de Fontenoy à Paris.

Ce jardin de 1700 m2 est composé de deux parties ; une première paysagère et une seconde plus sculpturale révèlent les deux facettes de l’artiste, autant paysagiste que sculpteur. Dans ce jardin, se retrouvent les symboles d’une conception traditionnelle comme le montrent la Petite montagne de la cascade, la Plage de sable, l’Ile du maître, l’Ile des hôtes Une végétation de cerisiers, magnolias, bambous, bouleaux accompagne les nombreux rochers venus du Japon comme l’emblématique « Ange de Nagasaki », sculpture miraculeusement rescapée de l’explosion atomique du 9 août 1945.
Pour renforcer cette symbolique pacifique, l’idéogramme de la paix est gravé à l’envers dans le monolithe de la « fontaine de la Paix » afin de le lire correctement dans son reflet. Ce livre de Marc Treib, professeur d'architecture à l'université de Californie à Berkeley (Etats-Unis), rédigé en anglais présente ce jardin au cours du temps et des saisons. A partir des archives de l'Unesco à Paris et des fonds d'Isamu Noguchi à Long Island City (Etats-Unis), il permet de mieux comprendre le projet et l'uvre du sculpteur, assistant de Constantin Brancusi (1927). En 2002, une exposition à la Maison de la culture du Japon à Paris (101 bis, quai Branly) avait déjà retracé son travail de scénographe, de créateur de meubles et luminaires et de concepteur d’espaces et de jardins publics.

Ce nouveau livre approfondit surtout la présentation de son travail de concepteur. Des photographies en noir et blanc et quelques-unes en couleur, des maquettes, des plans et des clichés pris pendant la phase chantier permettent de mieux comprendre comment est né ce jardin de l’Unesco, considéré par certains comme une merveille de la sensibilité japonaise.
Pour en convaincre ses lecteurs, l'auteur fait une comparaison avec deux autres jardins au Japon. Le jardin japonais de l'Unesco a constitué un tournant dans la carrière de Noguchi, résolument orientée depuis vers des références liées au Japon.

Conservatoire des Jardins et Paysages / dcembre 2005

 
158 pages - 53.45 €
     
   
   
   
 
   
 
w