Biblio (certains titres référencés peuvent être épuisés en librairie)     
 

Le Jardin des plantes d'Avranches, balcon de la baie du Mont Saint-Michel

   
Auteur : Sylvette Gauchet
Editeur : Connaissance des jardins
Date de dépôt : mai 2005

Perchée sur un rocher au confluent de la Sée et de la Sélune, Avranches, chef-lieu d’arrondissement de la Manche, bénéficie d’une situation privilégiée sur la baie du Mont Saint-Michel. Cette ville primée de « 3 fleurs » au concours des villes et villages fleuris est connue pour ses monuments, sa vue sur la baie et pour son jardin. Le jardin des plantes d’Avranches*, face à l’église Notre-Dame des Champs, porte à ce titre le surnom de « panorama de la baie du Mont Saint-Michel » comme l’indique l’inscription figurant sur son portail d’entrée. Massifs fleuris, rivière, allée marquée par un double alignement de tilleuls, un très bel Acer palmatum près de la cascade, un cyprès de Lawson ‘Forsteckensis’, un bassin, des massifs de mosaïculture ainsi qu’un éclairage nocturne avec musique tous les soirs d'été, composent le décor singulier de ce jardin.
Ce nouveau livre, très exhaustif sur l’histoire et le patrimoine de ce jardin, est édité chez « Connaissance des jardins », maison spécialisée dans la promotion des jardins de France, ayant pour l’instant essentiellement uvré en Normandie, Bretagne et Pays de la Loire. Il paraît dans la même collection que « Cent villes & villages fleuris Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe, Vendée » (2003) et « Villes, villages fleuris, parcs et jardins de Normandie, Eure - Seine-Maritime - Calvados - Manche - Orne » (2004). Le jardin y est présenté au fil des saisons, depuis 1618 jusqu'à nos jours. Cette histoire est marquée par l’activité religieuse avec notamment les Ursulines dont est toujours visible, au sein du jardin, le cimetière ponctué de rosiers rugueux parfumés. Le patrimoine du jardin, assez riche, est décrit dans le détail : portail roman de la chapelle Saint-Georges de Bouillé, fontaine Saint-Saturnin, table d'orientation, serres, grotte, volière, belvédère, « La fille du vent » de Fabienne Campelli (sculptée dans le bois d’un séquoia abattu par la tempête du 26 décembre 1999)...
Les « hommes du jardin » sont aussi présentés ainsi que les sociétés botaniques, le service des espaces verts et les grands botanistes ayant entretenu des liens avec les conservateurs. Le caractère inspirateur du lieu est mis en avant notamment dans le domaine de la littérature (Guy de Maupassant, André Gide, Stendhal, Victor Hugo, Paul Féval, Paul Valéry et Maurice Leblanc...), celui de la peinture (André Gardin, Jacques Simon...) et de nos jours, celui de la photographie avec les couples venant chaque week-end immortaliser leur mariage sur fond de massifs fleuris et de mosaïculture.
En qualité de « jardin des plantes », la végétation occupe une place importante avec notamment des althæas à fleurs doubles, des réglisses des bois poussant dans les murets, une rocaille avec alstromères... Mais le principal intérêt botanique réside dans les arbres, c’est pourquoi les plus intéressants sont étiquetés. Grâce à un plan de situation dans ce guide, une petite cinquantaine d'arbres remarquables sont repérés et décrits (Acer monspessulaneum, Celtis australis, Chamaecyparis ellwoodii, Eucalyptus urginera, Thujopsis dolabrata 'Variegata'...). Une importante iconographie (photographies, cartes postales anciennes, gravures, frontispices de livres) complète les textes de Sylvette Gauchet. Le livre s’achève sur une évocation du travail des paysagistes Arnaud Maurières et Eric Ossart dont le projet visera à restituer prochainement au site sa vocation de « jardin des plantes ». Treize espaces devront alors voir le jour. Ils se nomment jardin des camélias, bois d'érables, bassin des Gunneras, lande des bruyères, prairie des Cerisiers en fleurs... Après cette restauration, ce jardin sera davantage le fleuron d’Avranches, « la cité des Manuscrits du Mont Saint-Michel ».

* Plus d’informations
Pour en savoir davantage sur le jardin cité dans cette notice, il suffit d’un simple clic sur le lien suivant :
Jardin des plantes d’Avranches



Conservatoire des Jardins et Paysages / dcembre 2005

 
96 pages - 16.00 €
     
   
   
   
 
   
 
w