Biblio (certains titres référencés peuvent être épuisés en librairie)     
 

Demeure historique n° 157 : « Du jardin de roses, à la roseraie»

   
Auteur : Articles d’auteurs variés sous la rédaction en chef de Florence Trubert
Editeur : La Demeure historique
Date de dépôt : juin 2005

Cette revue consacrée aux monuments historiques privés est celle de l'association « La demeure historique » créée par Joachim Carvallo, le créateur du potager et des jardins du château de Villandry* à Joué-les-Tours (Indre-et-Loire).
Dans ce numéro de juin 2005, un article d'Isabelle Schlienger, historienne de l'art des jardins, aborde les roseraies. La rose, fleur d'élection du monde occidental, avec ses variétés de formes, diversités de couleurs et parfums enivrants à force notamment d'hybridations, a suscité bien des collections et donc des roseraies. Un rappel est fait sur les connotations religieuse et amoureuse de cette fleur.
 L'histoire de la rose est abordée depuis sa culture démarrant en France au XIIIe siècle avec la rose de Provins, en passant par la première roseraie conservatoire au monde créée par Jules Gravereaux en 1899 à l'Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne) dénommée aujourd'hui « roseraie départementale du Val-de-Marne* ».
Cet article est illustré par les exemples de plusieurs roseraies comme les jardins du château de Miserey (Eure), ceux du prieuré Notre-Dame d'Orsan* à Maisonnais (Cher) faisant d'ailleurs la couverture de ce numéro, ceux du manoir d’Eyrignac* à Salignac (Dordogne), le parc de l’abbaye de Chaalis* à Fontaine-Chaalis (Oise), celui de Bagatelle* (Paris), celui du château du Lude* (Sarthe), celui du château d’Ainay-le-Vieil* (Cher), la nouvelle roseraie du parc du château de Rambures à Oisemont (Somme) ou celle du parc du château de Josselin (Morbihan), créée en 2003 par Louis Benech, concepteur également de celle du prieuré Saint-Michel* à Crouttes-Vimoutiers (Orne).
Des interventions de propriétaires étayent le propos comme l'histoire de la création de la roseraie du château du Mesnil Geoffroy à Ermenouville (Seine-Maritime) ou le regroupement en Normandie de sept roseraies dans une charte de qualité afin de faire découvrir la diversité du genre Rosa : parfumées, inermes, de la famille royale... Annabelle de la Panouse, quant à elle, évoque son amour des roses et ses deux roseraies riches de 2000 pieds, l'une à l’Eden médiéval du château du Colombier* à Mondalazac (Aveyron) et l'autre aux jardins de Thoiry* (Yvelines).
Enfin, phase importante, l'entretien d'une roseraie avec ses contraintes et ses travaux annuels est traité par Jean Guéroult, président d'honneur du Comité des parcs et jardins de France. Outre ce dossier, d'autres articles sont enrichissants comme le mécénat du patrimoine notamment avec l'expérience de la fondation Bérenger-Sassenage dont le mécénat a permis la restauration des jardins du domaine de Sassenage (Isère) à raison de 20 %, puis a reçu des aides publiques et a mis en place un parcours découverte des jardins avec un audio-guidage toujours par le mécénat.

Par ailleurs, ce numéro est l'occasion de saluer les 30 ans de la route des ducs de Bourgogne, regroupant 17 sites. Parmi ceux-ci, c’est l'occasion de revenir sur les jardins de Barbirey* à Barbirey-sur-Ouche (Côte d'Or), détenteurs du label « jardin remarquable » décerné depuis 2004 par le Ministère de la culture et de la communication sur des critères de composition, intégration dans le site, qualité des abords, intérêts botanique et historique, entretien, gestion... Ils ont été restaurés à partir de 1990 et sont devenus lieu de spectacles vivant et de création contemporaine.
Enfin, de manière plus alarmante, les situations des châteaux de Touffou* et de Loubressay, tous deux situés à Bonnes (Vienne), se trouvent être menacées avec des projets d'installations d'éoliennes dans leur environnement sur un plateau poitevin. Encore une fois, les amateurs de jardins trouveront dans ce numéro de « Demeure historique » des articles pleins d'informations sur la vie du patrimoine français.

* Plus d’informations
Pour en savoir davantage sur les jardins cités dans cette notice, il suffit d’un simple clic sur les liens suivants :
Parc du château de Villandry
Roseraie départementale du Val-de-Marne
Jardins du prieuré Notre-Dame d'Orsan 
Jardins du manoir d’Eyrignac
Parc de l’abbaye de Chaalis
Parc de Bagatelle
Parc du château du Lude
Parc et jardins du château d’Ainay-le-Vieil
Jardins du prieuré Saint-Michel
Eden médiéval du château du Colombier
Jardins de Thoiry
Jardins de Barbirey
Parc du château de Touffou 


© Conservatoire des Jardins et Paysages / décembre 2005

 
64 pages - 9.00 €
     
   
   
   
 
   
 
w